Le piquet de grève des salariés du foyer les Tourelles installé devant l’hôtel du département du Maine et Loire (49). Les salariés demandent le maintien de la convention 66 et un Plan de Sauvegarde de l’Emploi permettant aux salariés licenciés de se rebâtir un avenir – mai 2018

______________________

L’association Les Tourelles est une maison d’enfants à caractère social (MECS). Son avenir est en question après la décision du Département de recomposer la répartition de l’offre d’accueil.

L’association disposait jusqu’à présent de 77 places d’accueil pour les mineurs confiés à ses soins par la justice. De 0 à 18 ans, ils étaient pris en charge par des professionnels dans plusieurs structures sur Saumur et Distré.

Après un appel d’offres lancé en 2017 par le Département, la réponse est tombé en avril. Les Tourelles ne sont plus habilités que pour 28 places dans le secteur 0 à 3 ans. Tout le reste de l’activité saumuroise sera attribué à une autre structure.

Au total, environ 300 salariés d’associations en Maine-et-Loire sont concernés par la refonte totale de la politique de protection de l’enfance menée par le Département.

Les salariés des Tourelles sont toujours en lutte.

 

Le 31 mai 2018